Catégories Augmenter sa productivité

J’ai testé le télétravail à plein-temps, et j’adore !


Télétravail à plein-temps

Article mis à jour le par Adrien Asselineau

En novembre 2017, je suis devenu freelance et j’ai découvert le télétravail à plein-temps. Cela m’a permis de devenir davantage maître de mon temps, et de grandement améliorer ma qualité de vie.

Selon une étude Ifop, 25 % des français pratiquaient le travail à distance en 2017, dont 57 % au moins deux jours par semaine.

Reconnaissant d’avoir pu intégrer le travail mobile à mon style de vie de digital nomad, j’ai souhaité creuser le sujet pour permettre à d’autres freelances et salariés de s’y mettre.

 

Travail à distance : définition, avantages et inconvénients

Qu’est-ce que le télétravail ?

On peut parler de télétravail lorsque l’exécutant réalise un ensemble de tâches hors des locaux de l’entreprise à l’aide d’outils informatiques (ordinateur portable, tablette, smartphone).

Voici deux exemples très concrets :

  • je suis commercial salarié, et je travaille tous les vendredis de chez moi,
  • je suis rédacteur web freelance et je travaille depuis le Portugal pour des clients français,

Chez soi, hôtel, AirBnB, coworking, café, train, avion…on peut travailler de n’importe où, à partir du moment où on a une (bonne) connexion internet et/ou de la batterie.

Tous les métiers ne sont pas compatibles avec le télétravail, car il y a des professions où la présence humaine est indispensable : profession libérale, artisanat, service à la personne, santé, sécurité, défense… 

Cela dépend aussi de la culture du pays. Au Japon, seuls 20 % des salariés ont recours au télétravail.

 

Qu’est-ce qui a rendu le travail mobile possible ?

Le télétravail a été rendu possible grâce à une somme d’innovations technologiques ancrées désormais dans nos vies quotidiennes.

Voici les principaux progrès techniques qui ont contribué au développement du télétravail. Cela peut paraître évident, mais c’est important de prendre conscience de la chance que nous avons de pouvoir en bénéficier : 

  • Le réseau Internet haut-débit,
  • La connexion internet sans-fil (le Wi-Fi),
  • Les ordinateurs et les téléphones portables,
  • Le réseau téléphonique,
  • Les outils de communication en ligne (Skype, Hangouts, Slack…)
  • Les outils collaboratifs (Trello, Asana, Google Drive, Dropbox…),
  • Les services de paiement en ligne (PayPal),
  • Les services web (webmail, sites internet, e-commerce, applications web),
  • Etc.

 

Vingt métiers qui peuvent se faire en télétravail

Il y a un très grand nombre de métiers où vous pouvez télé-travailler. En voici vingt :

  • développeur web,
  • intégrateur web,
  • référenceur web,
  • webmarketeur,
  • chargé de projets,
  • rédacteur web,
  • écrivain,
  • blogueur,
  • graphiste,
  • dessinateur,
  • illustrateur,
  • télé-secrétaire, ou assistant virtuel,
  • commercial,
  • formateur,
  • consultant/coach,
  • informaticien,
  • e-commerçant,
  • community manager,
  • comptable,
  • service client,
  • correcteur,
  • traducteur,
  • éditeur.

 

La liste est longue. Il y a certainement d’autres métiers que j’ai du oublier, et faites-moi savoir en commentaire si vous exercez un tout autre métier à distance 🙂.

Afin de pouvoir télé-travailler, il faut avant tout instaurer une relation de confiance et mettre en place des outils pour organiser les échanges.

Ensuite, il faut vérifier si votre travail est compatible avec le télétravail. Voici plusieurs questions qu’il faut vous poser avant :

  1. Est-ce que mon employeur ou mes clients sont d’accord ?
  2. Est-ce que j’ai besoin d’outils ou d’équipements qui se trouvent à un endroit précis ?
  3. Est-ce que je peux effectuer mes rendez-rendez-vous visioconférence ?
  4. Est-ce que je  je peux effectuer mon travail depuis un ordinateur portable ?
  5. Est-ce que je  j’ai accès à distance au serveur/cloud de l’entreprise ?
  6. Est-ce que je  j‘ai des outils web pour communiquer avec mes clients/collègues ?

 

Les avantages

Le télétravail procure de nombreux avantages qui attirent de plus en plus de salariés et d’indépendants pour une raison simple : ils veulent remettre leur travail eu service de leur vie.

Selon une étude OBERGO (Observatoire du télétravail et de l’ERGOstressie), 96 % des télétravailleurs interrogés en 2018 ont déclaré  que ce mode de travail augmente leur qualité de vie.

Plus concrètement, voici les avantages du télétravail :

  • Plus de temps libre,
    • Pour être avec ses enfants,
    • Pour faire du sport,
    • Pour pratiquer ses loisirs,
    • Pour se reposer.
  • Plus de souplesse dans les horaires de travail,

Cet avantage là est mon préféré ! Lorsque j’étais salarié, j’arrivais constamment en retard le matin. Réveillé trente minutes avant l’heure d’embauche, la journée commençait systématiquement par une période de stress et d’anxiété, qui se répercutait sur mon humeur, ma motivation, et sur la qualité de mon travail.

Je mangeais la plupart du temps au volant (oui c’est interdit et dangereux, mais le petit-déjeuner c’est sacré), et la douche passait parfois à la trappe (sans commentaire).

Désormais, je suis libre de me réveiller naturellement, de méditer et de faire du sport avant de commencer à travailler. La journée commence dans des conditions propices à la créativité et à la productivité.

  • Plus de concentration pour venir à bout des tâches longues ou difficiles,

Lorsque vous travaillez en équipe dans un open-space, les sollicitations, et les dérangements sont très fréquents, ce qui rend difficile la production de tâches longues, nécessitant une grande concentration.

  • Moins de dépenses dans les trajets domicile-travail (carburant, transports…),
  • Plus d’autonomie dans l’accomplissement de son travail.

 

Les inconvénients

Le travail à distance n’est pas fait pour tout le monde. Il y a un certain nombre d’inconvénients que l’on découvre lorsque l’on en fait l’expérience :

  • la solitude (le manque de collègues),
  • des difficultés à s’auto-discipliner,
  • le manque de routine (la pause café avec untel),
  • une séparation difficile vie privée/vie perso (travailler la nuit quand on a une idée),
  • un poste de travail moins ergonomique (on fait avec ce qu’on a sous la main).

Du côté des employeurs, le travail à distance a du mal à être intégré dans la culture d’entreprise, surtout dans les grandes structures. Le manque de confiance envers les collaborateurs, et le manque d’outils représentent les deux plus grands freins.

Fort heureusement, la demande croissante en télétravail, et la législation évoluent en faveur de son développement :

 « Depuis les ordonnances du 22 septembre 2017, un employeur ne peut plus refuser le télétravail à un salarié qu’en justifiant son refus par des motifs précis, liés à la nature de la fonction, à la situation du service ou à celle de l’entreprise. »

 

Formation gratuite : Comment devenir auto-entrepreneur pour se lancer en tant que freelance ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • David

    Hello Adrien,
    Tu as omis une partie de la sphère éditoriale traditionnelle : correcteur, traducteur, éditeur…
    Bercy a annoncé un recours volontaire de 70% des agents des impots au télétravail à compter de 2021 : moins de locaux à financer / entretenir, meilleur rendement déjà maintes fois prouvé, il y a bcp d’avantage à bosser de chez soi et tu l’a parfaitement résumé. A bientot!
    David

    • Adrien Asselineau Auteur de l’article

      Bonjour David, je viens d’ajouter les métiers omis dans l’article. Merci 🙂

      Très intéressant ce chiffre de la fonction publique, c’est un signal fort en faveur du télétravail.

      À bientôt.